Raphaël Astier engagé en mondial pour 2017

30/01/2017

 

Depuis trois années, Raphaël Astier, pilote soutenu par ORECA Store, franchit à chaque saison un nouveau palier. 2015 fût l’année de la découverte, 2016 celle de la consécration, 2017 s’annonce d’ores et déjà comme l’année de l’internationalisation.
Après une saison 2016 rythmée par une première participation à la célèbre course de côte de Pikes Peak, une couronne en Coupe de France des Rallyes et une première apparition en Championnat de France avec une Fiesta R5, Raphaël Astier se tourne vers de nouveaux horizons pour 2017. L’ardéchois est engagé en Championnat du Monde des Rallyes WRC-3 avec une 208 R2 du Team CHL Sport Auto. Début du programme ce week-end pour le Rallye de Monte-Carlo.

 

2016, une saison intense et de beaux succès

La saison 2016 de Raphaël Astier avait pourtant commencé comme la précédente. Le pilote Turn One avait pour ambition d’œuvrer au volant d’une BMW Z3 en Coupe de France des Rallyes. C’est finalement sur une Porsche 996 GT3 RS du RD Limited que le jeune ardéchois a mené, de bout en bout, une saison remplie de succès. L’été dernier, il a participé pour la première fois à la légendaire course de côté de Pikes Peak. Il s’est offert le titre Rookies en terminant dixième au général. De retour dans l’Hexagone, c’est en Coupe de France qu’il s’est imposé, remportant la victoire lors de la finale à Lunéville. Il a clôturé la saison avec une première apparition en Fiesta WRC lors de la dernière manche du Championnat de France des Rallyes.

 

 

2017, vers l’international

Après de beaux succès en 2016 à bord d’une GT, Raphaël souhaitait découvrir de nouveaux horizons, de nouvelles mécaniques et œuvrer vers de nouveaux objectifs. Ainsi, le français a choisi de s’engager pour la première fois en Championnat du Monde des Rallyes WRC-3 au volant d’une 208 R2 du Team CHL Sport Auto.
Un véritable cap pour Raphaël qui va se mesurer à une concurrence internationale, sur des rallyes longs et parfois très techniques.
« L’objectif principal de cette saison est vraiment de découvrir la cadence des manches du mondial qui sont beaucoup plus intenses » confie-t-il. « Ce sera également l’occasion pour moi de faire mes armes sur la terre, une surface sur laquelle je n’ai aucune expérience. Pour une première saison en mondial, j’ai choisi le WRC-3 pour apprendre, sans pour autant griller les étapes. C’est mon premier véritable engagement dans un championnat et je sais que ce sera très intense. Je vais aborder chaque course l’une après l’autre. L’objectif est de donner le meilleur de moi-même pour viser la victoire avec bien sûr toujours un œil sur la couronne. Pour la première année ce serait vraiment l’ultime consécration. Je suis très bien entouré au sein d’une structure telle que CHL Sport Auto. C’est une équipe très professionnelle, jeune et dynamique. Ils ont déjà une belle expérience en mondial, je pourrais vraiment me concentrer sur mon job, le pilotage. La 208 R2 est une voiture très agréable à conduire. Forcément c’est très différent de ce que j’ai connu jusqu’à présent mais je suis très surpris par le châssis et la tenue de route, c’est une voiture très joueuse. »

Dans de telles conditions, tous les feux sont au vert pour mener une saison exemplaire en Championnat du Monde WRC-3. Pour la troisième année consécutive, Raphaël et son copilote Frederic Vauclare pourront compter sur le soutien d’Oreca Store à travers la fourniture de tout leur équipement pilote et copilote avec la marque Turn One.
Raphaël commence dès ce week-end avec le Rallye de Monte-Carlo. Après cette première étape, il dévoilera les cinq manches nominées pour la suite du championnat.

Please reload

Retrouvez-nous
Posts à l'affiche

Raphaël Astier survole le WRC3 au Rallye Monte-Carlo 2017

30/01/2017

1/2
Please reload

Posts Récents
Please reload

  • Black Facebook Icon
  • Black YouTube Icon
  • Noir Google+ Icône